Sainte-Elisabeth


Rue Portaels, 24
1030 Schaerbeek
ste elisabeth big  

 

La Paroisse Sainte Elisabeth à Schaerbeek

Est située, rue Portaels, une des huit rues ou avenues débouchant sur la place Verboeckhoven, (plus communément appelée « la cage aux ours »).
Apparue dans la tourmente de la première guerre mondiale, cette petite paroisse a conservé une atmosphère assez familiale au cours des années. Modeste, mais chaleureuse, sa communauté continue son témoignage dans la quartier. Certains paroissiens furent ou sont membres des associations de quartier et y apportent leur volonté d’un vivre ensemble convivial.
Le quartier, depuis les années 1960, a vu l’arrivée d’une population étrangère de plus en plus nombreuse et diverse : italiens, espagnols, marocains, turcs, africains, albanais...
Création :
Au début du XX° siècle, l'urbanisation du quartier de la place Verboeckhoven s'intensifia avec pour conséquence une augmentation importante de la population.
C'est la raison pour laquelle le Cardinal Mercier proposa, le 24 juin 1911, au ministre de la justice, le Comte Carton de Wiard, la création d'une nouvelle paroisse dans le quartier qui s'étend autour de la place Verboeckhoven.

Malgré l'avis négatif de la commune de Schaerbeek, le Roi Albert signait le 11 mai 1912 un arrêté créant la paroisse Saint Elisabeth. Cet arrêté paru au moniteur belge en date du 25 mai 1912.

Le cardinal Mercier nomma l'abbé Edmond DENAYER comme premier curé de la paroisse. Le 7 juillet 1912, le premier conseil de fabrique pu se réunir sous la présidence de Mr Van Eemeren. Mais il fallait encore ériger l'église.

Construction :
Un terrain fut choisi, situé entre la rue Portaels et la rue d'Anethan. L'architecte schaerbekois Florent Van Roelen réalisa les plans de la nouvelle église. La construction fut confiée à la firme Léonard Verstraete, de Rumbeek, pour la somme de 238.790Frs belges et de 158.948 Frs pour les travaux d’achèvement (tour, pavement, électricité, plafonnage, mobilier, chaises, sacristie).
C'est le 15 octobre 1913 que le cardinal Mercier posa la première pierre de l'édifice.

Aménagement intérieur :
Le chauffage à air chaud fut confié à la firme Lafeuillade, l'installation électrique à la firme Supply. La confection des vitraux fut confié au peintre-verrier G.Huygens de Jette. Le maître-autel, la chaire de vérité, les bancs de communion, les 4 confessionnaux, ainsi que les 4 statues en chêne qui ornent l'entrée du chœur et les autels latéraux ont été sculptés par H. De Wispelaere de Bruges. Les autels sont fournis par la firme De Pachter (rue du progrès) et la firme Kerkhoff (rue Masui) réalisa les orgues et ses deux buffets.
Le cardinal Mercier vint le 10 juillet 1916 consacré la nouvelle église.

Le cercle paroissial :
En 1932, un bâtiment industriel voisin (De Witte- Lietard) est à vendre. Profitant de cette opportunité, la paroisse se porte acquéreuse du bien qui deviendra la maison des œuvres ou «cercle paroissial». L’achat, les frais de transformation et d’équipement se montèrent à 925.OOO Frs belges.
Le 23 octobre 1932: bénédiction du lieu par le vicaire général, Mgr. Janssens.
.
La cure fut bâtie grâce à la générosité de la famille du curé Van Masenhove.

En 1984, vu les difficultés de chauffage rencontrées, il est décidé la construction d’une chapelle dans le fond de l’église. Elle est ouverte au culte depuis septembre 1985.

L’église Sainte Elisabeth est, depuis la fin des années ‘80, une de celles qui accueillent les chrétiens polonais. Venant de tous les coins de Bruxelles, ils y célèbrent dans leur langue
sous la conduite de leur pasteur Stanislas Dziura.